Evoweb.net : sommaire
Evolutionnisme et Société    

 

Blog Evoweb

Aide-mémoire de réflexions rapides et brouillons de futurs articles : les courts textes présentés ici ne sont pas finalisés, mais peuvent servir à provoquer la réflexion.

Le thème général est l'analyse des sociétés actuelles selon la grille de la psychologie évolutionniste. La lecture préalable de : Pourquoi les femmes des riches sont belles : Programmation génétique & compétition sexuelle (Gouillou, Ed. Duculot (Louvain, Belgium), 2003) est requise, ou du moins une bonne connaissance générale du sujet : Axelrod, Buss, Dawkins, Geary, Hrdy...

De nombreux termes utilisés sont expliqués dans le Glossaire Evopsy.


06 décembre 2003

Quand Harry a divorcé de Sally

©Philippe Gouillou - 06 décembre 2003 - 17:15
arc20031130.htm#BlogID101

Le célèbre film Quand Harry rencontre Sally mélangeait deux thèmes. Tout d'abord, il était construit autour des études [1] qui avaient trouvé que les couples qui ont un mythe fondateur (i.e. : qui racontent leur histoire dans le registre du magique) sont plus solides que les autres. Le deuxième thème était la substance du film : la véritable amitié entre un homme et une femme ne peut pas exister, parce qu'il y aura toujours le problème du sexe. Le film illustre cette impossibilité. Harry rencontre Sally, ils se détestent, se perdent, se retrouvent, deviennent amis, ce qui bien sûr ne marche pas, et enfin se marient.

Avoir des alliés hommes est pourtant essentiel pour le fitness d'une femme. Le couple en lui-même est une association qui a été (et est encore dans de nombreuses régions du globe) nécessaire pour la survie, mais qui n'est pas toujours suffisante (il suffit que le mari meure pour que la femme n'ait plus ni protection ni ressources). Avoir des amis hommes est pour elle la meilleure assurance vie.

Dans certains tribus d'Amazonie, le problème est résolu par l'existence des pères secondaires : tous les hommes ayant eû des rapport sexuels avec la femme dans les mois précédant son accouchement sont considérés comme des pères de l'enfant. Leur existence est essentielle : si le père meure, qu'il soit tué à la chasse ou dans un combat à la massue, et qu'aucun homme n'est là pour prendre en charge la mère et l'enfant, alors la tribu le mettra à mort... ce qui est un désastre pour son fitness à elle. Les pères secondaires sont la meilleure assurance-vie des enfants, et donc des alliés essentiels pour le fitness de la mère.

Dans les sociétés occidentales, jusqu'à récemment, le problème était résolu par les homosexuels, les meilleurs amis de la femme. On retrouve encore parfois ce schéma, mais en fait la ghettoïsation de la "culture gay" a un peu cassé les rapports [2]. Comment peuvent-donc faire les femmes occidentales modernes pour avoir de ces alliés ?
Le premier allié est bien sûr l'Etat, qui remplace les hommes (d'où l'augmentation du taux de divorces). Mais l'Etat ne répond qu'au besoin de ressources, et pas à tous les programmes redondants qui motivaient cette recherche d'allié. Une autre solution est un peu paradoxale : les principaux alliés des femmes modernes sont maintenant leurs amants. On ne peut pas parler véritablement d'une solution au problème posé : il y a bien sexe, peut-on encore parler d'amitié ? [3] Et puis une femme ne recherche pas que des soutiens affectifs dans ses amants, il y a aussi bien sûr l'argent, fréquemment mais pas systématiquement, et les gènes, très souvent semble-t-il.

Il semble pourtant qu'il existe une solution moderne à ce problème d'alliés non sexuels : les ex. Dans mon entourage, je suis loin d'être le seul dont l'amie la plus proche est une ex-concubine, et quand j'interroge d'autres gens je retrouve souvent ce même schéma. Lorsqu'un homme rencontre une nouvelle femme désirable, le rapport sexuel est le plus souvent le moyen le plus sûr pour lui d'augmenter son fitness : un tiens vaut mieux que deux tu l'auras. Une ex est une personne avec qui la tentative d'augmentation du fitness par le sexe a déjà été faite, soit avec succès, soit sans succès. Dans le premier cas il y a des enfants communs, donc une communauté d'intérêt (même si d'autres éléments, toujours liés au fitness, font que les conflits se développeront souvent) ; dans le second d'autres relations ont pu se développer, qui seront une aide précieuse pour la survie.

Mesdames, vous cherchez des alliés solides ? Et bien cherchez parmi vos ex, au besoin créez-en d'autres. Après la rupture, le temps passera, sera long peut-être, ne mènera à rien le plus souvent mais, au final, vous vous apercevrez sans doute que l'homme sur l'amitié duquel vous pouvez le plus compter sera un ex : un vrai père secondaire...


NOTES :
  1. [1] Je n'ai pas la référence
  2. Voir Zek's Blog du 05-12-03
  3. Traditionnellement, les deux s'excluent, d'où le célèbre : "Ne gâchons pas une si belle amitié.

"Ma femme est fantastique"

©Philippe Gouillou - 06 décembre 2003 - 16:47
arc20031130.htm#BlogID100

L'homme est assez vieux, les cheveux ras et blancs, la soixantaine probablement. Elle est plus jeune que lui, 45 ans fatigués, vraie blonde au visage doux et au regard insistant. Il lui reste d'une jeunesse qui a du être belle un charme suranné, un peu envoûtant. Ils dansent ensemble, très collés, à l'écart.

Puis le mari repère un homme, la trentaine, qui danse seul. Il s'arrange pour s'en rapprocher, mettre sa femme entre eux, qu'elle se frotte contre lui, qu'elle l'allume. Et quand le jeune met ses mains sur les hanches de sa femme, tout de suite il lui en prend une et la guide vers son sexe à elle, qui l'aide en écartant les cuisses, déjà excitée. Très vite ils vont vers les alcôves, le mari a fixé les règles : elle n'embrasse pas, et il faut une capote. Ils se déshabillent, ont des rapports complets pendant une vingtaine de minutes, et se rhabillent. Elle a connu plusieurs orgasmes.

C'est alors qu'il explique : "Ma femme est fantastique, elle ne voulait pas, c'est la première fois qu'on vient en club, elle l'a fait pour moi." Elle garde son visage doux et son regard insistant, très insistant. Il lui demande si elle a aimé : "Oui, c'était bien, mais ce n'est pas mon truc, je préfère faire l'amour avec toi seul, je ne recommencerai pas".

Alors ils retournent sur la piste. Ils y resteront toute la soirée, à danser ensemble, collés l'un l'autre, tendres et amoureux. Elle a fait ça pour lui : il a une dette envers elle, et elle saura la lui réclamer.

Le jeune homme de l'histoire me demande : "Crois-tu que cette époustouflante naïveté des hommes s'explique par la sélection naturelle ? "

Oui. La société n'aurait pû exister sans elle.

The Goal of a Bitch

©Philippe Gouillou - 06 décembre 2003 - 16:39
arc20031130.htm#BlogID99

Goal of a Bitch :
To Dominate, Control and Destroy a Man's Finances, Mental Health, Self Esteem and any Hope for Happiness.
[1]

Anciennement discothèque, c'est maintenant un bar américain de première partie de soirée, qui propose en plus quelques plateaux froids. Moyennement chic et cher, il connait un grand succès : les clientes y sont très belles, et le montrent, et en profitent. Le niveau social n'est cependant pas très élevé : secrétaires et autres employées, le genre de celles avec qui on n'a jamais fini de payer, comme toujours sur la Côte, la plupart des autres étant parties trouver du travail ailleurs.

Un des clients est grand, solidement bâti, qui danse très bien le rock. Il est habillé simplement, mais, à certains signes, les spécialistes peuvent reconnaître son niveau social supérieur. Une femme notamment l'a reconnu, et elle danse devant lui, après avoir éloigné ceux qui étaient venus avec elles, qui montraient trop son origine. Ca ne suffira pas.
Lui est venu avec un groupe. Ensemble, ils détonnent un peu dans le bar : toujours ces mêmes signes malgré la simplicité de leurs tenues. Parmi eux une jolie blonde, accompagnée, qui se lève pour l'allumer. Elle va danser avec lui, se frotte contre lui, est sensuelle, féline, lascive, perverse, retourne vers son copain quelques minutes, fait sentir son absence, et puis revient à la charge encore : leurs cuisses sont entremêlées, elle se frotte le pubis et lui masse le sexe en même temps. Ca marche. La secrétaire qui rêvait n'a aucune chance, elle s'en aperçoit, abandonne, et retourne dans son milieu.

Ces endroits ressemblent aux leks : chacun(e), seul(e) ou accompagné(e), y exhibe ses formes ou sa fortune, dans l'unique objectif de repartir avec mieux. Des couples se font ou se défont : le lek est une sorte de bourse, une forme de marché quasi libre, qui augmente la pression de la compétition. Les hommes épousent les madones mais aiment les putains : la blonde s'est fait remarquer, beaucoup d'hommes et de femmes la regardent. Les amis de la secrétaire, eux, montrent leur bas niveau social jusqu'à leur physique : pas besoin de regarder les tenues vestimentaires, leur tête suffit, ils apparaissent nés comme cela. Dans un autre monde, ils auraient peut-être été les dominants, dans un autre environnement, ils auraient eû beaucoup plus de chances, mais dans ce monde et dans ce lieu, la loterie génétique a joué contre eux.

L'homme de bon niveau est très intelligent et il réfléchit vite. Il sait qu'il ne la ramènera pas ce soir, qu'elle a un agenda rempli, qu'il lui faut être patient, se positionner pour l'avenir. Tout d'abord, lui faire croire qu'il n'y aura pas d'engagement, qu'il ne lui courra pas après, qu'elle n'aura pas de coût à coucher avec lui. Pour cela il va danser longuement, de manière encore plus chaude, avec une autre de sa bande. La blonde comprend le message, et s'en trouve rassurée, les choses se présentent bien. La fin de la soirée arrive et il lui donne sa carte professionnelle. Le rappellera-t-elle ?

Je ne le connais pas et ne peux qu'imaginer ce qu'il veut, ce dont il rêve, et ce qu'il est prêt à payer pour l'obtenir. De mon coin je lui vois la tête de quelqu'un qui cherche le grand amour : c'est un mauvais départ dans la vie sexuelle moderne. Mais il a su montrer sa capacité d'adaptation, il a su lui signaler qu'il accepterait ses frasques, qu'il ne l'étoufferait pas.

Dans un couple il y en a toujours un qui aime plus : l'essentiel est de ne pas être celui-là.
(Proverbe des années folles)

Tout d'abord il voudra qu'elle le rappelle, sans trop espérer. Elle attendra 3 ou 4 jours, peut-être une semaine ou deux, puis fixera un rendez-vous, à but purement sexuel : il est dans sa liste. Elle y mettra peut-être les formes, en commençant par un diner la première fois ; lui ne pensera qu'à la baiser, évitera de gaffer. Pourtant, c'est en gagnant qu'il va perdre, c'est au lit qu'il va la perdre, et ce dès la toute première fois. L'objectif de l'homme est de contrôler totalement la vie sexuelle de la femme, qu'elle lui soit fidèle, qu'elle lui appartienne, et une belle putain refuse ce contrôle, cette possession, elle casse les règles du jeu, les retourne, alors il sera amoureux, fou amoureux, tout de suite, dès la toute première fois. Il est intelligent, je pense qu'il arrivera à gérer cela, à retourner en partie la situation, à deviner son rôle : il la manipulera, la dominera, l'attachera, la fouettera peut-être.
Au lieu d'être gentil, présent, solide et fiable, il lui faudra être dominateur, violemment macho, il lui faudra la tromper et le lui faire savoir, ne la prendre qu'en tant qu'objet et ne jamais la rassurer. Il lui faudra se venger de ses rendez-vous manqués, la punir de ses infidélités. Une femme de haut de gamme a ses exigences : il lui faudra inventer toujours de nouveaux moyens de l'atteindre, de nouveaux supplices, être créatif, obstiné, désespéré, pour qu'à chaque fois elle lui revienne en rampant. Alors elle aussi sera amoureuse : elle le lui reprochera, un jour pas si lointain.

Un tel amour ne mène nulle part, il est l'inverse du couple, il n'est que limerence. Mais la limerence n'est pas faite pour durer, 18 à 30 mois jamais plus, et tout redevient banal. Alors la fin sera dure, comme l'aura été toute l'histoire. Il y aura perdu une fortune, ses amis, sa santé. Il y aura perdu deux ou trois ans, qu'il ne retrouvera jamais.

Depuis je compte les jours...
(Francis Cabrel)

J'imagine que c'est cela qu'il veut. J'imagine que c'est cela qu'il espère : que cette blonde sexy soit une putain suffisamment fatale pour lui faire adorer au delà de la vie toutes ces souffrances qu'il a lues mais jamais connues ; qu'elle soit toujours aussi vicieuse, aussi perverse, fuyante, invivable : qu'elle soit toujours putain et jamais madone.

Seul dans mon coin, c'est ce que je lui souhaite, parce que c'est la vraie vie, la plus belle qu'il pourra jamais vivre, que tout le reste n'a aucune importance, que tout le reste n'est rien. Et parce que je sais qu'au bout de ces deux ou trois ans d'auto-destruction féroce il ne lui restera qu'un seul rêve : tout revivre.

NOTES :

  1. Trouvé sur la photo d'un T-shirt. Traduction : "Rôle d'une putain : Dominer, contrôler, et détruire les finances d'un homme, sa santé mentale, son estime de soi, et tout espoir de bonheur".

05 décembre 2003

Prostitution et esclavagisme : Gaby

©Philippe Gouillou - 05 décembre 2003 - 13:20
arc20031130.htm#BlogID97

Excellente interview de Gaby dans MetroFrance : "Gaby, un regard lucide sur la prostitution". Extrait :

Cette dégradation est-elle due à l'arrivée des filles de l'Est et d'Afrique ?
Absolument pas. Cette dégradation vient du fait que la France, pays des droits de l'homme, tolère que l'on puisse avoir des esclaves sur ses trottoirs. Je trouve ça déplorable, mais nous ne pouvons malheureusement rien faire.
Cette nuit, en passant sur la Promenade des Anglais (la très longue et très célèbre route du bord de mer, à Nice, une 2 x 3 voies), j'ai voulu estimer le nombre de prostituées, et leur origine : les dernières lois ont-elles changé quelque chose ? Selon les journaux, Nice est réputée pour son taux d'esclaves en provenance de l'Est, des femmes jeunes extraordinairement belles, totalement sous la coupe de diverses mafias. Elles se positionnent généralement dans les tout premiers kilomètres de la Prom, coté aéroport (Ouest). Plus proche du centre ville, on trouve des prostituées plus âgées, sans doute celles qui font ce métier depuis longtemps, les prostituées de rue peut-être. On les différencie facilement.
Je compare avec mes souvenirs, cela doit faire un an ou deux que je ne suis pas passé là à la même heure, mais il n'y a aucun doute, l'évolution est très nette : du coté aéroport, les deux cotés de la Prom accueillent maintenant des prostituées, ce qui est tout nouveau. Elles sont entre 5 et 10 à chaque abribus, soit beaucoup plus qu'avant, et ce sont bien des filles de l'est. Une voiture de police banalisée (mais avec inscription lumineuse sur le pare-soleil) est arrêtée, feux de détresses (warnings) clignotants, auprès d'un groupe : le relevé des compteurs ? Par contre, coté centre-ville, il n'y a quasiment plus personne. A ce décompte, la politique mise en place a eu l'effet exactement contraire à celui officiellement annoncé : il y a plus d'esclaves, et moins de traditionnelles. Mais je n'ai pas assez d'informations pour pouvoir le déterminer, juste un décompte rapide, d'une seule nuit, à une heure précise.

A la question suivante, Gaby précise :

Comment éviter l'arrivée de ces jeunes filles, parfois mineures, en France ?
La création de centres d'hébergement était une solution. Il faut retirer ces jeunes femmes de la prostitution. Tout le monde sait qu'elles n'ont pas choisi d'être là. On a des témoignages et des maquereaux sous les yeux, et je ne comprends pas que l'Etat n'ait pas, dès le départ, fait arrêter ces types. Si on ramassait ces maquereaux, on y verrait plus clair.

La question que pose Gaby dans l'interview est la bonne : pourquoi n'a-t-on pas arrêté les esclavagistes ? La propagande officielle met toutes les situations dans le même sac, et les lois s'accordent. C'est comme si on cherchait à interdire le bricolage sous prétexte que certains employés du bâtiments sont traités comme des esclaves, et qu'on ne voulait surtout pas les sortir de leur situation. Il n'y a pas besoin d'inventer des lois contre les maquereaux et contre les trafics : elles existent déjà.

Ma réponse : la volonté de contrôle. Tous les régimes totalitaires essaient de limiter la liberté sexuelle du peuple, d'une façon ou d'une autre. Nous sommes en démocratie, alors il faut commencer par la propagande. Et ces filles de l'Est, ces esclaves torturées par leurs maquereaux, servent à cette propagande. En d'autres termes : elles sont sacrifiées sur l'autel de la volonté politique de contrôle.

Le "délire en France"

©Philippe Gouillou - 05 décembre 2003 - 12:10
arc20031130.htm#BlogID95

De plus en plus souvent des amis Tunisiens m'appellent : "Tu as vu le délire en France sur les augmentations des taxes et des ammendes : ils croient vraiement qu'ils ne vont pas couler le pays ?", la dernière en date étant "Tu as vu le délire en France : maintenant ils en sont à vouloir interdire de fumer en voiture".

D'une certaine façon, la politique française peut être vue comme une lutte contre l'immigration : les Tunisiens de niveau intellectuel supérieur sont suffisamment informés pour savoir qu'ils n'ont aucun intérêt à venir s'installer en France. Il ne reste que les autres.

Evasion fiscale : Quand est-il rentable de fuir la France ?

©Philippe Gouillou - 05 décembre 2003 - 11:20
arc20031130.htm#BlogID94

Trop d'impôt tue l'impôt : les riches s'en vont, seuls les pauvres restent pour payer, ne peuvent investir, s'apauvrissent encore, et les taux d'impositions augmentent encore plus pour compenser, etc. Tout différentiel de taux d'imposition entre deux pays, deux régions ou deux localités a un impact sur l'intérêt économique de la région, et sur le choix d'implantation d'une entreprise ou d'un particulier. Un exemple récent célèbre a été la Vignette automobile : la politique du département de la Marne a plus fait pour la célébrité de son code (51) que toute la production du Champagne.
Il existe cependant une inertie qui limite l'impact du différentiel de taux d'imposition : une société ne se déplace pas si facilement, de même qu'un particulier peut avoir des attaches affectives qui restreignent sa mobilité. Même une différence importante de taux peut être considérée comme négligeable (du moins au niveau direct) par quelqu'un qui ne gagne que très peu d'argent.

Le différentiel de taux d'imposition entre la France et les autres pays Européens est énorme. La question peut donc être posée : à partir de quel montant de capital est-il intéressant pour un particulier de quitter la France ?

Un édito d'un magazine économique français (Capital ? Entreprendre ? : j'ai hélas perdu la référence) y avait répondu : à partir de 0 (zéro). Un Français sans un sous a tout intérêt à prendre l'Eurostar ou le bateau, à chercher du travail à Londres (incroyablement plus facile qu'à Paris) et à s'y installer : les débuts seront durs, très durs, mais il aura toutes les chances de s'en sortir. En France il toucherait peut-être quelques mois d'aide sociale et aurait des début plus facile, mais ses chances de s'en sortir seraient trop faibles.

04 décembre 2003

Hymne à la liberté : La Déclaration de Bernstein

©Philippe Gouillou - 04 décembre 2003 - 10:06
arc20031130.htm#BlogID93

Celebrate Capitalism (qui organise la marche du 7 décembre à Bruxelles) met à disposition : La Déclaration de Bernstein : Sur les Principes et les Possibilités du Capitalisme (traduction Rodolphe Lebrun).

Il s'agit d'un formidable hymne à la liberté, qui rappelle que le capitalisme n'a strictement rien à voir avec ce que la propagande officielle essaie de nous faire croire : sans capitalisme, pas de progrès, pas de richesse, pas de sécurité. Je l'envoie sur une liste, et un artiste subventionné hurle qu'il s'agit de propagande. Ma réponse :
En effet, c'est bien de la propagande. Propagande qu'il a le droit de faire, parce qu'il ne provient pas d'un pays communiste, mais d'un pays capitaliste qui permet la libre expression. Propagande qu'il a les moyens techniques de faire, parce que des pays capitalistes ont permis le développement des techniques nécessaires (Internet notamment). Propagande qu'il peut imaginer, parce qu'il ne provient pas d'un pays communiste, et ne risque donc pas de crever de faim. Propagande qu'il peut faire, parce que ne provenant pas d'un pays communiste, il ne fait pas partie des PLUS DE 100 MILLIONS de morts provoquées par ce système. Propagande qu'il peut faire, parce qu'elle se base sur des faits réels, validés, répétés.


Commentaires à "France : Proctérisme politique" (01-12-03)

©Philippe Gouillou - 04 décembre 2003 - 09:15
arc20031130.htm#BlogID92

Les commentaires reçus sur l'article du 1° décembre ont été globalement très positifs. Attention cependant, un correspondant beaucoup plus compétent que moi en politique m'écrit :

Il y aurait des corrections à apporter car il y quelques petites erreurs sur les définitions, étiquettes et les positionnements des libéraux/ libertariens/ minarchistes etc. (par exemple il y a un fort courant anti-sioniste chez certains libertariens américains...)
Il m'a promis de m'envoyer les correctifs dès qu'il en aura le temps.

Un autre correspondant, qui se présente comme militant FN, considère que la politique économique prônée par le FN est la même que celle des libertariens, et qu'il existe des libertariens anti-immigrations de masse. Sur le premier point, je n'ai absolument pas les compétences pour en juger : #1: je ne connais pas les théories de Maurice Allais (Prix Nobel) qui est la référence du FN, et #2: les cours d'économie m'ennuyaient déjà extraordinairement quand j'étais étudiant (fin des années 1980 : je ne comprenais pas pourquoi il fallait 4 heures pour des idées exprimables en 10 minutes) : je ne risque pas d'être à jour. Sur le point de l'immigration, j'ai en effet remarqué qu'il y a débat chez les libertariens entre ceux qui prônent la liberté complète (anarcho-capitalistes) et ceux qui considèrent qu'un contrôle minimal est nécessaire. Là encore, je ne suis pas un spécialiste. De toute façon, il me semble que même si le FN ou le MN prônaient exactement les mêmes politiques que les libertariens, il resterait leur différence essentielle : l'influence de l'état, et son poids sur les libertés individuelles.

Fondamentalement, l'objectif de mon article était d'expliquer les débats en cours par l'utilisation d'un modèle théorique, celui du marketing de masse. Il me semble qu'il s'agit de la bonne grille d'analyse, et je me base pour cela non seulement sur ma formation d'origine, mais aussi sur les nombreuses discussions informelles que j'ai pu avoir avec des politiciens (qui ne sont généralement pas d'accords avec moi) et leurs proches (qui le sont plus). Il est bien évident que d'autres grilles d'analyses sont possibles, et que certaines d'entre elles seraient peut-être plus pertinentes. Il faut également se souvenir que trouver une segmentation pertinente est ce qui coûte le plus cher en marketing, et que le résultat est le plus souvent gardé secret. En conséquence, même si l'approche marketing est la bonne, il n'est absolument pas certain que la segmentation que j'ai proposée soit celle retenue par les états-majors des partis.

Je n'ai pas encore reçu de commentaires relevant ce qui me semble (actuellement : réflexions en cours) la critique la plus solide à l'encontre du libertarianisme : la découverte de Lynn & Vanhanen que le QI est plus corrélé que le degré d'économie de marché avec la réussite économique d'un pays.

Enfin, cet article sera complété prochainement par un autre en cours de finalisation :
L'Occident a-t-il trop gagné ?
L'avancement des sciences et techniques, associée au libéralisme économique, a permis la création d'énormément de nouvelles ressources importantes dans la compétition sexuelle. Il s'agit là d'une extension d'un besoin programmé pendant l'évolution : celui de l'accumulation des ressources. Or, l'acquisition de ces ressources impose des contraintes très fortes en termes de niveau cognitif, de liberté individuelle, et de perte d'égalité. Comment vont réagir ceux qui n'ont pas les moyens de les obtenir mais ont les moyens de se faire entendre ?
Et le troisième article de la série politique est prévu s'intéresser directement aux liens libertarianisme/QI.

03 décembre 2003

Polyscopique : "Délire multiculturel reloaded"

©Philippe Gouillou - 03 décembre 2003 - 23:25
arc20031130.htm#BlogID91
La véritable égalité ne pourra exister que quand il n'y aura plus la moindre possibilité de préférence sexuelle. Bien sûr ça ne marche pas (exemple : Kerista) Certains y croient encore, comme le montre cette nouvelle relevée par Polyscopique :
La propriétaire d'un pub en Grande-Bretagne avait mis devant son pub une annonce demandant à rencontrer "un homme blanc célibataire". Les agents de l'agence britannique pour l'égalité raciale lui ont demandé de retirer cette annonce évidemment raciste. Ces agents ont semblé être surpris qu'une femme puisse avoir des préférences sexuelles...

Polyscopique : http://polys.blogspot.com/2003_11_30_polys_archive.html#107047445766362173
qui se réfère à Anova : http://www.ananova.com/news/story/sm_838987.html

Lettre ouverte au Dr Laura (traduction Am -> FR)

©Philippe Gouillou - 03 décembre 2003 - 10:03
arc20031130.htm#BlogID88

Chère Dr. Laura,

Merci de travailler autant pour éduquer la population aux lois de Dieu. J'ai appris énormément grâce à vous, et j'essaie de propager ces connaissances tout autant que je le peux. Par exemple, quand quelqu'un essaie de défendre le mode de vie des homosexuels, je lui rappelle tout simplement que le Leviathan 18:22 définit clairement qu'il s'agit d'une abomination. Fin du débat. J'aurai cependant besoin de votre aide et de vos conseils, sur quelques lois divines précises, et sur comment les appliquer au mieux.

  • Quand je brûle un taureau sur l'autel comme un sacrifice, je sais que l'odeur sera plaisante au Seigneur (Lev. 1:9). Le problème vient de mes voisins. Ils affirment que l'odeur leur déplait. Comment puis-je gérer cela ?
  • J'aimerais vendre ma fille en esclavage, comme cela est suggéré dans l'Exode 21:7. A notre époque, en fonction de son âge, quel prix puis-je en demander ?
  • Je sais que je ne suis autorisé à aucun contact avec une femme en période d'impropreté menstruelle (Lev. 15:19-24). Le problème est : comment faire pour le savoir ? J'ai essayé de poser directement la question, mais la plupart des femmes se sentent offensées.
  • Lev. 25:44 définit que je peux acheter des esclaves des nations qui nous entourent. Un de mes amis m'affirme que cette autorisation concerne les Mexicains, mais pas les Canadiens. Pouvez-vous clarifier ce point ?
  • J'ai un voisin qui insiste pour travailler pendant le Sabbath. L'Exode 35:2 précise clairement qu'il devrait être mis à mort. Suis-je moralement obligé de le tuer moi-même ?
  • Un de mes amis pense que même si manger des coquillages est une abomination (Lev. 10:10), ce l'est moins que l'homosexualité. Je ne suis pas d'accord. Pourriez-vous décider de ce débat ?
  • Lev. 20:20 précise que je ne devrais pas me rapprocher de l'autel de Dieu si j'ai un défaut dans ma vue. Je dois avouer que je porte des verres correcteurs. Est-il obligatoire que ma vue soit de 10/10 ou existe-t-il un échappatoire ?
Je sais que vous avez profondément étudié ces sujets, et suis donc confiant que vous pourrez m'aider. Merci encore de nous rappeler que les mots de Dieu sont éternels et inchangeables.

Auteur Inconnu

Traduction de :

Dear Dr. Laura,

Thank you for doing so much to educate people regarding God's law. I have learned a great deal from you, and I try to share that knowledge with as many people as I can. When someone tries to defend the homosexual lifestyle, for example, I simply remind him that Leviticus 18:22 clearly states it to be an abomination. End of debate. I do need some advice from you, however, regarding some of the specific laws and how to best follow them.

  • When I burn a bull on the altar as a sacrifice, I know it creates a pleasing odor for the Lord (Lev. 1:9). The problem is my neighbors. They claim the odor is not pleasing to them. How should I deal with this?
  • I would like to sell my daughter into slavery, as it suggests in Exodus 21:7. In this day and age, what do you think would be a fair price for her?
  • I know that I am allowed no contact with a woman while she is in her period of menstrual uncleanliness (Lev. 15:19-24). The problem is, how do I tell? I have tried asking, but most women take offense.
  • Lev. 25:44 states that I may buy slaves from the nations that are around us. A friend of mine claims that this applies to Mexicans but not Canadians. Can you clarify?
  • I have a neighbor who insists on working on the Sabbath. Exodus 35:2 clearly states he should be put to death. Am I morally obligated to kill him myself?
  • A friend of mine feels that even though eating shellfish is an abomination (Lev. 10:10), it is a lesser abomination than homosexuality. I don't agree. Can you settle this?
  • Lev. 20:20 states that I may not approach the altar of God if I have a defect in my sight. I have to admit that I wear prescription glasses. Does my vision have to be 20/20, or is there some wiggle room here?
I know you have studied these things extensively, so I am confident you can help. Thank you again for reminding us that God's word is eternal and unchanging.

Author unknown

02 décembre 2003

7 Décembre, 13h, à Bruxelles : Marche du Capitalisme

©Philippe Gouillou - 02 décembre 2003 - 20:46
arc20031130.htm#BlogID87
http://www.celebratecapitalism.org/~brussels/frindex.html

The P-word : les états doivent-ils être ethniquement homogènes pour être pacifiques ?

©Philippe Gouillou - 02 décembre 2003 - 19:11
arc20031130.htm#BlogID86
Steve Sailer, toujours aussi brillant, continue de s'interroger sur les relations entre la viabilité d'un état (au sens de sa réussite économique et de sa stabilité) et son homogénéité ethnique. Dans cet article, il rebondit sur l'emploi du "P-word" (Partition) relativement aux projets en Irak pour faire une synthèse comparative des scissions et fusions de pays au cours du XX° siècle.
The Partition Possibility, By Steve Sailer, November 30, 2003, VDare
http://www.vdare.com/sailer/partition_possibility.htm

Ase's Corner : "La jungle de la nomenclature libérale"

©Philippe Gouillou - 02 décembre 2003 - 10:37
arc20031130.htm#BlogID89
A conserver ce petit dictionnaire des termes libéraux par Ase :
http://ase.skynetblogs.be/?date=20031202&number=1&unit=weeks#122396

01 décembre 2003

France : Proctérisme politique

©Philippe Gouillou - 01 décembre 2003 - 23:12
arc20031130.htm#BlogID85
Abstract :
Petit aide-mémoire du marketing politique actuel en France à l'attention de ceux qui ont du mal à s'y retrouver, et notamment ceux, et celles, qui confondent les libertariens avec les fascistes.
Directement sur Evoweb à : http://www.evoweb.net/politique.htm

Allégorie eugénique

©Philippe Gouillou - 01 décembre 2003 - 07:52
arc20031130.htm#BlogID84

Abstract :

A quoi ça mène de favoriser, de génération en génération, les beaux mariages ? Une petite histoire, pas totalement fausse.
Directement sur Evoweb à : http://www.evoweb.net/allegorie-eugenique.htm


30 novembre 2003

Détection de la trahison

©Philippe Gouillou - 30 novembre 2003 - 13:56
arc20031130.htm#BlogID82

Le 20 novembre Zek s'est amusé du déficit du Fond Social Européen, dû au fait que trop de gens ont triché, et n'ont payé que le prix plancher de 3 Euros, et pas celui plus élevé qu'ils auraient du acquitter du fait de leurs revenus. Il cite d'autres exemples de trahisons, dont celles des spectateurs du Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine.

La détection de la trahison est un des thèmes essentiels de la biologie. Richard Dawkins, l'avait longuement évoquée dans son best-seller de 1976 Le Gènes Egoïste. Robert Axelrod avait publié dans son livre grand public de 1984 (publié en Français par Odile Jacob sous le titre Comment réussir dans un monde d'égoïstes) la modélisation qui en est faite par le Dilemme du Prisonnier. Ce même Dilemme du prisonnier est présenté et analysé de manière complète sur le site Web de l'Université de Lille (Projet Prison). J'ai aussi complètement construit Pourquoi les femmes des riches sont belles autour de ce dilemme, au point que le premier titre prévu était Eloge de la trahison.

Il ne s'agit donc vraiment pas d'un domaine nouveau et/ou inaccessible. Pourquoi alors tant de gens s'y font-ils avoir, et tant d'autres se déclarent-ils surpris de ce taux de trahison ?

1994 - 2024

©Philippe Gouillou - 30 novembre 2003 - 11:55
arc20031130.htm#BlogID81

Dans mes archives, je retrouve une publicité très bien faite : Pense Coeur 1994. Il s'agit d'un tout petit guide à peine plus grand qu'une carte de crédit, qui en 65 pages présente les caractéristiques des différentes pierres précieuses et semi-précieuses, ainsi que diverses informations comme la liste des prénoms, l'agenda des fêtes, etc. Créé par Eric Briton et Rosemary Meyrignac, ce guide est une publicité des bijoutiers [1].

J'y trouve les chiffres suivants :

  • 1994 : "Plus de 700.000 bébés verront le jour." (p. 3)
  • "L'enfant né en 1994 a une espérance de vie plus longue que celle de ses parents : 73 ans pour les garçons, 81 ans pour les filles. Il sera généralement plus grand qu'eux. Sur 100 bébés, 55 auront les yeux foncés, 31 des yeux bleus ou gris-bleu, 14% des yeux gris. Seulement 0,3% sont susceptibles d'avoir une chevelure rousse." (p. 16)

1994 : ils ont maintenant 9 ans. Essayons de les comparer à leurs parents, nés 30 ans plus tôt :

  • Ecole :
    • Ceux qui ont été détectés surdoués (soit une petite fraction des 2% à 5% concernés) ont maintenant plus de chances de survivre à l'école : des classes spéciales, même imparfaites (pas d'accélération notamment : voir Douance) ont été créés. Les HGC (top 0,1%) n'ont que le Lycée Michelet de Nice, et les Cours Hattemer à Paris.
    • Pour les représentants de l'autre coté de la courbe (QI  inférieur à 70), il n'y a pas eu d'innovation importante ces dernières années.
    • Pour les autres (l'immense majorité), l'abaissement du niveau scolaire, la politisation de l'école, la violence dans les banlieues, et l'application consciencieuse de la méthode globale d'apprentissage de la lecture font qu'ils sont proportionnellement plus nombreux à être illettrés, incapables de lire ou d'écrire dans aucune langue ni aucune graphie [2].

  • Santé :
    • Grâce à une meilleure prise en charge des maladies infantiles, ainsi qu'une plus grande diffusion des informations médicales, ces enfants seront beaucoup plus grands que leurs parents, vivront plus longtemps, seront plus beaux (WHR de 0,7) et auront probablement des capacités intellectuelles supérieures (une des explications de l'augmentation séculaire du QI (Effet Flynn)).
    • A l'opposé, un plus grand nombre souffrira d'obésité, et surtout nombreux seront ceux qui auront été empoisonnés par les composants plastiques, avec comme conséquences : une forte chute de leur fécondité, une féminisation des garçons.

  • Vie quotidienne :
    • Abreuvés de télévision et autres produits électroniques (inexistants 30 ans auparavant) ces enfants ont une compréhension de la technologie beaucoup plus développée que celle de leurs parents.
    • Les jeux électroniques ont développé chez eux des capacités motrices de réaction rapide quasi inexistantes chez leurs parents (l'autre explication de l'augmentation séculaire du QI (Effet Flynn)).
    • Globalement, pour ces raisons, ils sont plus en contact avec le monde.

  • Avenir (2024) :
    • Du fait de la déchéance économique de la France, beaucoup de ces enfants devront émigrer pour trouver du travail. Comme les autres pays vont devoir finir par fermer plus ou moins leurs frontières, seuls les plus diplomés arriveront à partir, ce qui accélérera la déchéance économique.
    • En conséquence, être francophone sera un handicap grave : beaucoup essaieront de faire en sorte que leurs enfants soient directement anglophones. Bien sûr, seuls les riches pourront se le permettre, et la langue deviendra un critère de distinction sociale.
    • Une démographie trop faible (vieillissement) ne permettant pas de payer les retraites, l'immigration en France sera encouragée d'une façon ou d'une autre. Comme la France ne pourra plus se permettre d'attirer l'élite, il lui faudra s'adapter culturellement aux populations ayant accepté de venir. Peut-être trouve-t-on là dès maintenant l'explication de la volonté gouvernementale d'islamiser la France.
    • Mi 2001 (avant le 11/9), les paris étaient déjà lancés aux USA pour deviner quel sera le premier pays Européen à appliquer la shari'a (loi Islamique). A cette époque, le trio de tête était : #1: France, #2 et #3: Italie ou Pays Bas.
    • De tout façon, sous une forme ou une autre (fascisme, communisme ou islamisme) l'état sera beaucoup plus totalitaire qu'il ne l'est maintenant. La liberté d'expression aura été progressivement réduite, et d'immenses campagnes de publicité étatiques expliqueront aux gens ce qu'il faut penser. Le développement des moyens technologiques de suivi (RFID, etc.) feront qu'aucune contestation ne sera possible, sauf collective et violente (formes qui seront peut être encouragées, pour justifier l'augmentation des contrôles).
    • L'Europe aura déjà probablement explosé d'ici 2024, de manière pacifique ou guerrière.

NOTES
  1. 26ème édition. Distribution : Prestige de l'or, 75008 Paris.
  2. Analphabète = qui ne connait pas l'alphabet ; Illettré : qui ne connait aucune écriture. Des nombres impressionnants de Chinois, Vietnamiens, Japonais, Coréens, Arabes, Perses, etc. sont analphabètes... sans être le moins du monde illettrés !

Bienvenue en France

©Philippe Gouillou - 30 novembre 2003 - 10:51
arc20031130.htm#BlogID79

Me revoici en France, depuis hier après-midi. C'est bizarre : l'athmosphère est en train d'y changer, plein de petits détails montrent que le pays évolue, et que c'est de pire en pire.
Le JT m'avait préparé à cette évolution : j'avais vu les reportages sur l'intensification des contrôles routiers, j'avais vu les problèmes que rencontrent les buralistes frontaliers (ceux qui sont du mauvais coté). De même, habitué à travailler à Monaco, j'étais déjà préparé à la malchance d'être Français. Mais c'est toujours de l'extérieur que l'on voit le mieux les choses, tout comme les oncles et les tantes remarquent mieux combien les enfants grandissent que leurs propres parents.

Ce sont bien sûr les cigarettes que l'on remarque en premier. Je fume (beaucoup) des Mars International légères, cigarettes Tunisiennes, achetées à 1 Euro le paquet à l'aéroport. Autour, tous les paquets proviennent d'Italie (2,5 Euros environ). Une nouvelle solidarité s'est créée, un partage des frais : quiconque va en Italie se doit d'en ramener des paquets pour ses proches.
Le deuxième choc se situe sur l'autoroute : on y roule moins vite qu'avant, mais la conduite y est plus saccadée, abrupte, beaucoup plus dangereuse ; les gens préfèrent regarder leur compteur que la route, un moment d'inattention est si cher payé ! Ce n'est pas encore la Tunisie, pays réputé comme ayant la plus forte mortalité routière au monde, mais la direction est bien prise. Je me dis aussi que les pandores de la Côte d'Azur ont une chance extraordinaire : il ne doit pas y avoir beaucoup d'autoroutes payantes 2 x 3 voies limitées à 70 Km/h, leurs collègues des autres régions doivent avoir plus de mal à atteindre leurs objectifs.

Le point commun de ces deux changements se situe bien sûr au niveau de l'influence du fisc. A l'heure où le gouvernement croit libéral d'annoncer des remises d'impôts, il ne fait qu'augmenter les taxes et autres frais indirects pour augmenter encore plus son emprise sur l'économie. Bien sûr que personne n'est dupe, alors d'immenses campagnes de publicité envahissent les murs qui parlent de lutte contre l'insécurité : le gouvernement rajoute l'insulte à l'escroquerie.

Et puis il y a les évolutions que l'on voit moins du premier abord, mais qui sont plus profondes, plus vicieuses. On les remarque surtout à la télé, ou alors en parlant avec les gens de la rue. Là, on entend que la déchéance de la France n'est pas due aux socialistes et aux choix désastreux de Maurois au début des années 80, mais au contrôle Juif de l'économie, et bien sûr à l'ultralibéralisme mondialisé. On entend que les problèmes posés par l'Islam envahissant, le problème du voile à l'école et dans les administrations, les tournantes et les autres agressions quotidiennes ne s'inscrivent pas du tout dans une guerre de plus de 1.350 ans, mais ne sont dues qu'à une islamophobie qui serait endémique en France. Et nos hommes politiques sont prêts à trouver une solution : pendant que la gauche s'acoquine avec les Islamistes aux frais de l'état (Fond Social Européen), l'UMP nous prépare une discrimination positive en faveur des journalistes musulmans (Revue Politique, qui se réfère au Figaro).

Pourtant, mon voyage avait surprenament bien commencé : Air France n'était pas en grève.

SOMMAIRE


7 derniers jours
Sélection
Accueil

 
ARCHIVES

[archives par date en bas de page]

Sélection
Bêtisier
Compétition sexuelle
France
IDP
International
Marketing
Politique
Sciences
Vocabulaire

 
LIVRES

Pourquoi les femmes des riches sont belles. Gouillou (2003) Ed. Duculot

Guide Pratique de l'Enfant Surdoué - JC Terrassier / P. Gouillou - Ed. ESF

Hommes, Femmes : l'evolution des differences sexuelles humaines - GEARY (2003) - De Boeck Université

SITES


Bipolaire

Douance

Evopsy

Evoweb

Blog Evoweb

Gouillou


 
A SUIVRE


Ase (FR)


Balagan (FR)

Check Point (FR)

Congoneries (FR)

Dhimmi Watch (EN)

Entrez libres (FR)

Europundits (EN)

FR Rideau (FR)

Jihad Watch (EN)

Librenfin (FR)

Merde in France (FR-EN)

NGO Watch (EN)

Polyscopique (FR)

Whoops (FR)

Zek (FR)

 

TECHNIQUE


Ce blog est géré en pur HTML grâce à l'excellent careware Blog 7.0 de Fahim A. FAROUK.

Powered by Blog


 
PAR DATE

04-04-04 - 10-04-04
28-03-04 - 03-04-04
21-03-04 - 27-03-04
14-03-04 - 20-03-04
07-03-04 - 13-03-04
22-02-04 - 28-02-04
15-02-04 - 21-02-04
08-02-04 - 14-02-04
01-02-04 - 07-02-04
18-01-04 - 24-01-04
11-01-04 - 17-01-04
04-01-04 - 10-01-04
28-12-03 - 03-01-04
21-12-03 - 27-12-03
14-12-03 - 20-12-03
07-12-03 - 13-12-03
30-11-03 - 06-12-03
23-11-03 - 29-11-03
16-11-03 - 22-11-03
09-11-03 - 15-11-03