Evoweb
Evolutionnisme & Société

Occident : vers une hausse de la fertilité ?

13 Sep 04

Occident : vers une hausse de la fertilité ?

Permalink 11:10:33, Catégories: Sciences, 504 mots
blog/Occident--vers-une-hausse-de-la-fertilit--.html

Sur Gene Expression, David Burbridge remarque que nous sommes en plein "celebrity baby boom" : malgré les coûts énormes (en millions de dollars) que cela représente pour elles, de très nombreuses actrices et modèles mettent entre parenthèses leur carrière le temps d'avoir un ou plusieurs enfants. David Burbridge s'interroge sur l'impact qu'aura cettte tendance sur la volonté des femmes occidentales d'avoir des enfants.

Il renvoit aussi à un de ses anciens posts du 17 août 2003, où il montrait que le très faible TFR (Total Fertility Rate) dans les pays développés est peu susceptible de perdurer (traduction personnelle) :
 

... supposons que sur 10 femmes de notre génération, 3 n'ont pas d'enfant, 3 en ont 1, 2 en ont 2, 1 en a 3 et 1 en a 4. Le nombre total d'enfants est de 14, ce qui fait une moyenne par femme de 1,4 (ce qui est dans la gamme des Total Fertility Rate actuels des pays développés). Maintenant, supposons que l'héritabilité est de 100%, donc que chaque femme aura autant d'enfants que sa propre mère. Dès lors, le nombre total d'enfants nés de chaque femme lors de la génération suivante sera de 2,57. La fertilité moyenne a presque doublé en une génération [1].
...
L'héritabilité de la fertilité n'est très probablement pas de 100%. Cependant, il est tout aussi improbable qu'elle soit de 0. Avec une contraception fiable, la fertilité devient pour une grande part une question de psychologie, et comme les facteurs de personnalité, quelles que soient leurs définitions, sont généralement héritables à 50%, il est raisonnable de supposer que les facteurs psychologiques influant sur la fertilité sont aussi héritables.

Gene Expression: "The future of the birth rate" (17 août 2003)
http://www.gnxp.com/MT2/archives/000882.html
Bien sûr le calcul de David ne peut pas être poursuivi indéfiniment : la population mondiale totale serait dépassée entre la 16ème et la 17ème génération [1], ce qui est beaucoup plus rapide que si toutes les femmes avaient exactement 2 enfants [2][3]. De même, si chaque femme a exactement le même nombre d'enfants que sa mère, on peut se demander comment sont nées celles qui n'auront aucun enfant !

Mais ce calcul me paraît important parce qu'il permet de rappeler 2 points essentiels :
  • Au niveau scientifique : 100% programmé ne signifie pas inchangeable (au contraire dans ce modèle)

  • Au niveau politique : le fait que le TFR actuel soit inférieur au taux de renouvellement n'implique pas nécessairement qu'il restera tel dans les générations suivantes


NOTES :
  1. Le calcul donne au fil des générations :
    • Génération 1 : 14/10 = 1,4
    • Génération 2 : 36/14 =2,57
    • Génération 3 : 110/36 = 3,06
    • Génération 4 : 372/110 = 3,38
    • Génération 5 : 1 334/372 =3,59
    • ...

  2. Si chaque femme avait exactement 2 enfants dans les mêmes conditions, le TFR serait d'exactement 2 à chaque génération, et la population mondiale actuelle ne serait dépassée qu'entre la 28ème et la 29ème génération.

  3. Sur les calculs démographiques, voir pp 59-61 de "Pourquoi les femmes des riches sont belles"

©Philippe Gouillou



Adresse de trackback pour cet article:

htsrv/trackback.php/101

Trackbacks, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Trackbacks/Pingbacks pour le moment...



Evoweb

La société, sous l'angle évolutionniste.

La lecture préalable de Pourquoi les femmes des riches sont belles est requise, ou du moins une bonne connaissance générale du sujet : Axelrod, Buss, Dawkins, Geary, Hrdy...

De nombreux termes utilisés sont expliqués dans le Glossaire Evopsy.

Navigation

Twitter : evowebnet

Syndiquez ce blog

XML

Catégories

Archives