^

Banlywood ?

6 Nov 05

Banlywood ?

Permalink 09:30:13, Catégories: France, Média, 756 mots
http://www.evoweb.net/blog/Banlywood-.html

Au sens strict du terme, une simple guerre civile n'est pas une intifada si elle ne remplit pas certaines conditions :

  • Une intifada est organisée (l'Intifada Al Aqsa avait été préparée pendant plusieurs mois avant son démarrage officiel, et a été nommée comme telle dès son premier ou deuxième jour)

  • Elle doit, grâce à son organisation, apparaître spontanée et être comprise comme une réaction populaire justifiée à une provocation

  • Elle doit être liée à l'Islamisme conquérant, c'est une forme de Jihad

  • Elle doit être fortement antisémite (appels au génocide des Juifs)

  • Elle doit d'abord cibler les medias occidentaux dans le but d'obtenir leur soutien actif (l'Intifada Al Aqsa n'aurait jamais connu un tel "succès" (en termes de morts, blessés, endeuillés, etc.) sans l'affaire Al-Durah)
Pour que les émeutes actuelles en France puissent être requalifiées en intifada, il faudrait qu'elles remplissent ces cinq conditions :

 

  • Organisation :
    Il ne fait aucun doute que de nombreux Islamistes cherchent depuis des années à organiser une Intifada en France, mais il n'est pas certain qu'ils aient déjà réussi : d'après ce qu'on peut lire, il semble que les groupes islamistes présents sont encore trop atomisés et trop en concurrence entre eux pour une telle organisation. D'un autre coté, le fait qu'il n'ait fallu que moins de 24 heures pour voir apparaître des T-shirts "Mort pour rien" incite à penser qu'un tel événement était pour le moins attendu.

  • Spontanéité en réponse à une provocation 
    Il s'agit là d'un argument fort en faveur d'une requalification : les événements peuvent paraître comme des réactions spontanées à un événement accidentel présenté comme une provocation policière, et si ça ne suffit pas, l'anecdote de la grenade lacrymogène jetée dans une mosquée est utilisée.

  • Islamisme :
    Là encore, les liens avec l'Islamisme sont très nets : il suffit de voir l'influence des Imams, les négociations pour la reconnaissance de "Millets" ainsi que les appels de Villepin et de Sarkozy auprès de Boubakeur.

  • Antisémitisme :
    Structurellement lié au point précédent, mais actuellement absent des medias : je n'ai pas trouvé d'appels au génocide des Juifs, et les medias ont pour l'instant choisi Nicolas Sarkozy comme bouc émissaire.

  • Le soutien des medias occidentaux :
    C'est, jusqu'à présent, l'élément le plus fort contre une requalification en intifada des émeutes : tant que les émeutiers n'auront pas réussi à mettre en scène leur propre affaire Al Durah, ils seront en position assez fragile.
    L'affaire Mallard, rapportée par France Echos avec photos et videos à l'appui est peut-être une tentative dans ce sens. Joëlle Mallard est la femme européenne handicapée qui s'est retrouvée bloquée et aspergée d'essence dans un bus attaqué, et n'a du sa survie (elle est brûlée au 3ème degré) qu'à l'intervention du chauffeur du bus. La chaîne télévisée France 3 a interrogé vendredi deux de ses trois filles, qui ressemblent à leur mère. Mais plus tard dans la soirée, TF1 et France 2 ont présenté comme sa fille une jeune Islamiste. Bien sûr, rien ne prouve qu'il ne s'agit pas réellement de la troisième fille, mais comme le remarque Francis Percy Blake il est "curieux" que France 2 n'ai pas repris les images de France 3. Il conclut :
    "On aurait voulu « islamiser » la famille victime pour effacer le caractère raciste de cette immolation criminelle qu'on ne s'y serait pas pris autrement."
    http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=7532

En résumé, on manque encore d'éléments pour pouvoir véritablement requalifier ces émeutes en Intifada (même s'il est probable que de nombreux Islamistes le souhaitent) : les émeutes ne portent encore aucun nom, leur organisation n'est pas évidente, et il leur manque une manipulation médiatique d'envergure internationale. Ces émeutes s'expliquent peut-être mieux par une compétition entre cités (comme le dit la presse en général), et/ou tout simplement par un problème de fourniture de drogue [1].

L'affaire Mallard est cependant étrange et laisse imaginer qu'après "Pallywood" on pourrait un jour parler de "Banlywood".


NOTES :
  1. Lire aussi l'excellente analyse de Stéphane sur Le Meilleur des Mondes : L'épreuve de la banlieue


UPDATE (12h20): Lire La Minute du Sablier : "Emeutes (bis) : les dérives de l'argumentation sociologiste s'amplifient"

©Philippe Gouillou



167

Evoweb

La société, sous l'angle évolutionniste.

La lecture préalable de Pourquoi les femmes des riches sont belles est requise, ou du moins une bonne connaissance générale du sujet : Axelrod, Buss, Dawkins, Geary, Hrdy...

De nombreux termes utilisés sont expliqués dans le Glossaire Evopsy.

Navigation

Twitter : evowebnet

Catégories

Archives