La Gauche est identitaire

©Philippe Gouillou - Lundi 5 octobre 2020

Tags : Marketing - Politique - Sélection

C'est la différence fondamentale entre la droite et la gauche : on vote à droite (voire parfois à gauche selon les circonstances) mais on EST de Gauche. Dans le premier cas il s'agit d'une orientation politique, justifiée ou non par des raisons ou d'autres, dans le second il s'agit d'une identité (constitutive de comment la personne se projette). La Gauche a repris la partie identitaire des religions. Cette différence n'indique bien sûr pas qui a raison, mais est exploitable en marketing.


center

"J’adorerais être de gauche. C’est un souhait, mais je trouve que c’est tellement élevé comme vertu que j’y ai renoncé. C’est un gros boulot, un dépassement de soi, c’est une attitude, une présence à l’autre… Il faut être "exceptionnel" quand tu es de gauche. Quand tu n’es pas de gauche, tu peux être moyen. Quand tu es de gauche, c’est l’excellence, le génie moral, le génie de l’entraide. C'est trop de boulot !"
Fabrice Lucchini (France 2, 17 octobre 2013)

Comme déjà indiqué Lettre Neuromonaco 93 ("L'origine des opinions"), l'axe politique Droite-Gauche a une pertinence biologique : les personnes qui s'opposent sur cet axe ne perçoivent pas les mêmes choses, c’est-à-dire qu'ils vivent chacun dans une réalité différente. Cela ne signifie pas qu'ils ne peuvent pas du tout se comprendre, mais que sur le grand nombre ils présentent des différences significatives.

Cette différence se retrouve au niveau même de ce que constitue l'orientation politique pour la personne : la partie Identité de la religion fait partie de l'orientation de Gauche. On vote à Droite, ou pas, mais on EST de Gauche.

Ce fait ne signifie PAS que les uns auraient raison et les autres tort, non plus que ce serait une différence immuable (les opinions peuvent changer, par exemple on ne trouve plus que 13% de personnes de gauche en France), mais que l'orientation politique a une influence majeure sur la construction de la personnalité.

Et cette différence a des conséquences majeures.

Prouver l'identité : Le coût du signalement

Alice se mit à rire.
— Inutile d’essayer, répondit-elle : on ne peut pas croire des choses impossibles.
— Je suppose que tu manques d’entraînement. Quand j’avais ton âge, je m’exerçais à cela une demi-heure par jour. Il m’est arrivé quelquefois de croire jusqu’à six choses impossibles avant le petit déjeuner.
Lewis Caroll : Alice au Pays des Merveilles

Une tribu africaine (je ne me rappelle plus laquelle) avait été tellement décimée lors d'une guerre avec son voisin qu'elle fut obligée de se rapprocher d'un autre voisin, et pour cela de se convertir à l'Islam. Ce changement la transforma complètement : c'était la fin brutale de l'alcool et des fêtes, l'obligation des 5 prières par jour, etc. Le coût du signalement (voir Neuromonaco 9) de leur appartenance à l'Islam, nécessaire pour créer la confiance et commercer avec leurs voisins et donc survivre, était énorme. Chaque religion distingue les croyants des infidèles et impose aux premiers des signes pour prouver leur identité. Bien sûr, plus le signalement est coûteux, plus il est fiable, et les contraintes de l'Islam (coût très élevé) ont déjà été cités comme explication de son succès : si elles en baissent fortement l'attrait, ce qui n'est pas un problème puisque l'islamisation se fait par la contrainte, elles empêchent ceux y ayant adhéré d'en partir.

Les approches politiques collectivistes, qui nécessitent la coopération de chacun, se trouvent confrontées au même problème : un signalement à coût élevé est nécessaire pour distinguer ceux qui permettront la survie du système. Elles ont donc repris la partie identité des religions, avec les mêmes demandes.

center

La forme est bien sûr différente (pas de prière ni de pélerinage au sens strict), mais le niveau de demande est extrêmement élevé : comme dans 1984, il est maintenant exigé de se soumettre publiquement à n'importe quelle croyance, aussi absurde soit-elle, ou d'affirmer le plus sereinement du monde les plus grandes stupidités.

"Je suis contre le débat. Il faut rétablir de nouvelles formes de censure dans l’espace public pour que les idées justes prennent le pouvoir sur les idées injustes."
Geoffroy de Lagasnerie, sociologue - Interview France Inter - 30 septembre 2020

On peut y voir une forme de signalement de vertu, mais il faut bien remarquer que celle-ci est indirecte : le but n'est pas de mettre en avant un comportement, réel ou imaginé, mais de prouver son appartenance au groupe.

Et bien sûr ce signalement a encore plus de valeur pour ceux qui auraient plus de mal à réussir sans le groupe (voir photo d'antifas ci-dessus).

Exploitation en marketing

Cette primauté de l'identité signifie que QUI le dit prime sur CE qui est dit, et c'est très facilement exploitable en marketing.

C'est ce que font les médias au travers de l'utilisation quasi-systématique de photos moches pour tous ceux qui ne sont pas de gauche, ou qui "dérapent" en disant quelque chose sortant du cadre imposé par la bien-pensance. C'est aussi le sens de la répartie "D'où tu parles ?" utilisée en débat pour décrédibiliser ses adversaires.

En allant plus loin, c'est aussi le fondement de la "Cancel Culture" qui vise à faire taire, à effacer, tous les opposants1. Pour rappel :

"Carrie Prejean avait été attaquée par les blogs et la presse Démocrates au point de perdre son titre de Miss California 2009 pour avoir dit… la même chose que Barack Obama 6 mois plus tôt."
Lettre Neuromonaco 5

Mais on peut aussi l'utiliser dans l'autre sens, comme l'avait superbement montré Donald Trump pour les élections présidentielles américaines de 2016. Pendant toute sa campagne, il s'est teinturé le visage d'une crême orange, ce qui a cristallisé les attaques ad hominem de la Gauche, et lui a permis de faire passer ses idées à ceux qu'elles intéressaient plus que son apparence. Bien sûr, dès son élection il a retrouvé une couleur naturelle.

center half

Liens

Photo : Mugshots d'Antifas arrêtés à Porland (USA) le 10 septembre 2010

Notes


  1. Voir sur Twitter le Thread de Stéphane Debove (@stdebove) (11:53 AM · Jul 6, 2020) sur Steven Pinker 

©Philippe Gouillou - Lundi 5 octobre 2020


Sélection Nouveautés

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2019) : "La Gauche est identitaire". Evoweb. Lundi 5 octobre 2020. http://www.evoweb.net/blog2/20201005-gauche-identite.htm
[La Gauche est identitaire](http://www.evoweb.net/blog2/20201005-gauche-identite.htm "Evoweb : La Gauche est identitaire (Lundi 5 octobre 2020)"). Gouillou, Philippe. *Evoweb*. Lundi 5 octobre 2020