Immobilier et Diversité

©Philippe Gouillou - Dimanche 28 juin 2020

Tags : HBD - Politique - Sélection

La question immobilière explique beaucoup des émeutes raciales Démocrates. Extraits traduits d'un article important de Steve Sailer : "The End of Gentrification" (17 juin 2020) : À ce stade, Black Lives Matter a fait assassiner plus de Noirs que tous les lynchages de l'histoire américaine.


center

Rappel : Steve Sailer est le journaliste indépendant américain qui avait lancé le mouvement HBD (Human BioDiversity : Bio-Diversité Humaine) début 1999.

Extraits traduits (les mises en gras sont ajoutées) de : The End of Gentrification. Steve Sailer. Taki Magazine. June 17, 2020

Ainsi, la première période de Black Lives Matter (2014-2016) a vu le nombre total d'homicides aux États-Unis augmenter de 23 % en deux ans, ce qui constitue un record. De plus, les exacerbations les plus spectaculaires des taux d'homicide se sont produites précisément là où le BLM a remporté ses plus célèbres victoires politiques sur la police, comme à St Louis, Baltimore, Chicago et Milwaukee. À ce stade, Black Lives Matter a fait assassiner plus de Noirs que tous les lynchages de l'histoire américaine.
Cet "effet Ferguson", nommé d'après les célèbres émeutes d'août 2014, a été démenti à plusieurs reprises par les médias, jusqu'à ce que les preuves deviennent accablantes, et qu'ils cessent alors d'en parler.
(...)
Beaucoup de choses sur l'histoire américaine récente n'ont aucun sens si elles ne sont pas considérées sous cet angle : Les Noirs vivent sur la plupart des meilleurs biens immobiliers et ils veulent les garder, par tous les moyens.
Les émeutes actuelles ont beaucoup fait pour renforcer le contrôle des Noirs sur leurs quartiers. Ce n'est probablement pas une coïncidence si les émeutes endémiques actuelles ont éclaté non pas dans une ville de la Rust Belt en décomposition, mais à Minneapolis, qui a été la ville la plus prospère du Midwest au cours de la dernière décennie.
La lutte pour transférer les Noirs hors des biens immobiliers de valeur a donc été byzantine. Par exemple, l'administration Obama est plus ou moins à l'origine d'un effort élaboré de la part de riches promoteurs immobiliers blancs de Chicago, comme la secrétaire au commerce Penny Pritzker, pour trouver des personnes de façade noires comme Valerie Jarrett et Barack et Michelle Obama afin de permettre la démolition des projets de logement près du Loop.
Le problème pour les démocrates est que, alors que leurs votes dépendent de la participation des Noirs, notamment par le biais de leurs stratagèmes à long terme visant à obtenir le droit de vote des criminels noirs, l'argent et les cerveaux des démocrates dépendent des propriétaires blancs des grandes villes qui ne bénéficient pas du pillage.
Les démocrates se débrouillent bien avec les blancs des métropoles qui n'ont pas besoin de fuir pour leur vie. Mais la sécurité des rues dépend de l'arrestation de nombreux voyous noirs, ce qui est maintenant passé de mode. C'est une énigme difficile pour les démocrates.
Par conséquent, il est probable que nous assisterons à un effort accru des démocrates pour relancer le programme de logement équitable de l'administration Obama, qui a été annulé par la campagne "Affirmatively Furthering Fair Housing", ainsi que d'autres stratagèmes visant à transférer les noirs des ghettos hors des villes vers les banlieues et les petites villes. Ce sera présenté comme étant non seulement bon pour les Noirs, mais aussi mauvais pour les Blancs des petites villes, qui le méritent.

The End of Gentrification. Steve Sailer. Taki Magazine. June 17, 2020

©Philippe Gouillou - Dimanche 28 juin 2020


Sélection Nouveautés

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2019) : "Immobilier et Diversité". Evoweb. Dimanche 28 juin 2020. http://www.evoweb.net/blog2/20200628-immobilier-diversite-emeutes.htm
[Immobilier et Diversité](http://www.evoweb.net/blog2/20200628-immobilier-diversite-emeutes.htm "Evoweb : Immobilier et Diversité (Dimanche 28 juin 2020)"). Gouillou, Philippe. *Evoweb*. Dimanche 28 juin 2020