Hypothèse 44 : Lutte contre le célibat des femmes

©Philippe Gouillou - Samedi 18 janvier 2020

Tags : Féminisme - Hypothèses - Sexodus

Le Gouvernement doit répondre aux exigences des femmes.


center

La réponse du candidat de l'opposition "Il y a un million de migrants africains disponibles" à une journaliste lui demandant son programme pour lutter contre la très forte hausse de la solitude des femmes fera l'objet de poursuites pénales a déclaré la Ministre des Femmes et des Solidarités. Elle a ajouté que, comme l'ensemble des femmes célibataires, elle considérait que cette déclaration était une incitation à la haine basée sur la race et la religion.

Rappellons que le programme officiel du Président pour résoudre cette tragédie est d'interdire aux hommes assujettis à l'impôt sur le revenu d'épouser des femmes d'origine asiatique, qu'ils considèrent plus féminines que les Françaises, "Ce refus de soutenir la volonté des femmes engagées dans la lutte pour un monde plus juste est une attaque vicieuse contre ce qui fait la force de notre pays", a-t-il déclaré. La Loi, déjà en préparation, condamnera le fait de soutenir une vision idéalisée d'une race réelle ou supposée, aussi les mariages des hommes avec une personne d'origine étrangère seront soumis à autorisation. Le Président a précisé : "Les femmes asiatiques aussi ont droit de bénéficier des avancées majeures apportées par les féministes occidentales, nous ne les laisserons pas être victimes des hommes blancs".

"Distinguer ainsi les migrants est raciste !" a quant à elle tonné la Présidente de l'"Association Pour Un Monde Plus Inclusif", avant de revenir sur le problème fondamental : "l'âge moyen des femmes au premier enfant dépasse déjà 35 ans, et 60% des femmes de 40 ans et plus n'en ont pas eu. Cette situation est douloureuse pour les femmes, le Gouvernement se doit d'intervenir de toute urgence. Mais ce n'est pas en leur dictant qui elles doivent épouser qu'il va répondre à leurs exigences." Aussi, elle a renouvellé son appel à inclure dans tous les programmes d'études supérieures d'un module de formation des étudiants hommes à la beauté intérieure "afin qu'ils ne soient plus influencés par des critères de beauté physique préjudiciables pour toutes". Elle a ensuite répondu vivement à ceux qui répandent l'idée que de nombreux hommes auraient peur d'être accusés de harcèlement s'ils parlaient à des femmes : "Il ne faut pas tout confondre ! La séduction n'est pas du harcèlement : si l'homme nous plaît, qu'il a une bonne situation, nous n'allons bien sûr pas le traîner au tribunal ! Mais les femmes ne sont pas des objets à la libre disposition des hommes blancs : notre droit de choisir est inaliénable, nous ne tolérerons pas les assauts de n'importe qui."

A l'opposé, la Présidente de l'association antiraciste "Tout Sauf Les Mâles Blancs" a soutenu la déclaration du candidat d'opposition : "Les femmes doivent prendre conscience de la chance que représentent les migrants, en immense majorité jeunes et célibataires, qui apportent une toute nouvelle culture qui permettra d'enfin renverser des millénaires d'oppression machiste patriarcale blanche" a-t-elle déclaré.

Ce sujet douloureux qui touche durement les femmes sera sans nul doute un des grands enjeux de la prochaine élection.

(Image : "Red Hot Riding Hood" - Tex Avery (1943))

©Philippe Gouillou - Samedi 18 janvier 2020


Hypothèses Récentes

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2019) : "Hypothèse 44 : Lutte contre le célibat des femmes". Evoweb. Samedi 18 janvier 2020. http://www.evoweb.net/blog2/20200118-hypothese-44.htm
[Hypothèse 44 : Lutte contre le célibat des femmes](http://www.evoweb.net/blog2/20200118-hypothese-44.htm "Evoweb : Hypothèse 44 : Lutte contre le célibat des femmes (Samedi 18 janvier 2020)"). Gouillou, Philippe. *Evoweb*. Samedi 18 janvier 2020