Prédictions 2020

©Philippe Gouillou - Mercredi 1er janvier 2020

Tags : France - Politique - Propagande

1984, Soumission, et Guérilla : dans quel ordre vont se succéder ces scénarios ?


center

Le 1er janvier 2010, Imran Kahn avait prédit sur The Futurist la fin du féminisme, au détriment des femmes (qui seront les grandes perdantes) "dès 2020". Dans sa mise à jour publiée le 1er janvier 2020, il considère que sa prédiction ne s'est pas réalisée :

"11.f) Mais est-ce que la bulle a complètement éclaté, même si nous avons passé le pic de la misandrie ?1 Malheureusement, pas complètement. La raison en est qu'il y a 10 ans, il était inconcevable que nous n'ayons pas une autre récession dans les 10 prochaines années, car la prochaine récession détruira sûrement de nombreux types de "féminisme"."
Imran Kahn (2020)2

D'un autre côté, au moins pour un pays comme la France, de nombreux signes indiquent que la fin du féminisme est proche, et que très bientôt les femmes retourneront à la place noble que le Créateur, swt, leur a donné.

De plus en plus en effet s'attendent à une explosion prochaine du pays, sous une forme ou une autre. On peut synthétiser en distinguant trois grand type de préditions concernant l'avenir de la France :

  1. Le scénario Orwell (1984) : une dictature omniprésente s'abat sur la population qu'elle soumet
  2. Le scénario Houellebecq (Soumission) : le pays bascule islamiste
  3. Le scénario Obertone (Guérilla) : le pays bascule en guerre civile

En résumé :

"Guérilla décrit le monde prédit par les survivalistes, alors que 1984 pourrait être celui rêvé par les politiciens, et Soumission le rêve des Frères Musulmans."
Evoweb (13 octobre 2019)

Il faut ajouter que ces trois scénarios ne sont pas exclusifs, mais peuvent se dérouler en même temps et/ou se succéder dans un ordre ou un autre, ce qui est bien ce qu'on constate.

Ainsi, le Président de la République Emmanuel Macron semble avoir été placé là pour mettre en avant les Frères Musulmans3, mais a surtout réussi à créer une situation pré-guerre civile à la Obertone (voir ci-après), et a annoncé la mise en place d'une dictature dans ses voeux du 31 décembre 2019 :

"2020 doit ouvrir la décennie de l’unité retrouvée de la Nation. Je lutterai avec détermination contre les forces qui minent l'unité nationale. Prochainement, je prendrai de nouvelles décisions sur ce sujet."
Cité par BFM TV (31 décembre 2019)

La raison en avait été très bien expliquée par Laurent Obertone le 20 décembre :

"L’inflation de l’État en est pour moi la raison principale. En s’étendant bien au-delà de ses missions primordiales de gardien du temple, il a peu à peu asphyxié l’économie, rendu des millions de gens totalement dépendants de la productivité de millions d’autres, et a peu à peu dépossédé le Français du fruit de son travail, mais aussi de ses pouvoirs, et de ses responsabilités. Nous travaillons aujourd’hui sans le voir au service de ce monstre et de ses innombrables satellites (médias, universités, justice, culture, administration, etc.), et lui ne défend que ses appétits, sa croissance, et ses intérêts. Pris sous le feu de sa propagande égalitaire – c’est-à-dire clientéliste –, nous ne remarquons même plus que notre volonté souveraine primordiale, la simple application de la loi en matière de droit commun et d’immigration, ne nous appartient plus, et a disparu derrière la morale « progressiste » et le mythe de la démocratie, qui sont le paravent de la tyrannie."
Laurent Obertone

Or, dès qu'il y aura explosion, quelle que soit la forme de celle-ci, le féminisme s'écroulera parce que les femmes se soumettront immédiatement au vainqueur :

"12.b) Les femmes ne sont pas immorales. Elles sont simplement câblées pour se ranger du côté de celui qui gagne, car ce trait évolutif a aidé les femmes à survivre en temps de conflit, et a donc évolué pour de bonnes raisons. Gardez cela à l'esprit afin d'être du bon côté de cette force instoppable, plutôt que du mauvais côté. N'argumentez pas contre cela, adaptez-vous simplement à cela pendant que d'autres hommes restent désemparés et en supportent les coûts."
Imran Kahn (2020)4

Et même si le féminisme survit, il ne sera plus celui des femmes blanches, comme l'explique Jérôme Blanchet-Gravel dans Causeur :

"En 2020, il ne suffit plus seulement d’être du bon camp, mais aussi de la bonne couleur et du bon sexe (…) On demandera même aux féministes blanches de s’effacer un peu sinon de se taire…"
Jérôme Blanchet-Gravel (1er janvier 2020)

Dans ce contexte, quel scénario a le plus de chances de se réaliser en 2020 ?

On ne sait pas encore quelles mesures va annoncer Macron pour mettre au pas toute critique au nom de l'unité nationale qui est érigée en grande cause de l'année, même si la suite de son discours concerne les élections municipales, donc les Maires, c’est-à-dire l'échelon local. Le scénario 1984 ne semble pas pour demain.

On peut en revanche prévoir que Gouvernement et Syndicats vont finir par s'entendre, et que dès lors les tensions rendues visibles par les grèves vont de nouveau être étouffées : les risques sont faibles qu'elles mènent à une explosion.

En conséquence le plus probable reste une politique des petits pas sur les deux plans : renforcement du contrôle étatique sur les individus et islamisation. Jusqu'au déclencheur qui, pour l'heure, est inconnu (même si les tensions d'Erdogan sur la Libye et la Tunisie5 y auront sans doute une part). Mais si le féminisme radical continuera d'occuper les premières pages, il aura de moins en moins de soutien dans la population.

Liens

Notes


  1. Imran Kahn place le pic au "ShirtGate" : en novembre 2014, Dr Matt Taylor, membre de l'équipe qui avait réussi l'incroyable exploit de poser une sonde sur la comète Philae avait été très fortement attaqué par les féministes et la presse pour ... la chemise qu'il portait. Exemple ("Je n'en ai rien à faire que tu aies posé un vaisseau spatial sur une comète, ta chemise est sexiste et ostracisante") : center twothird 

  2. Traduction depuis :

    "11.f But did the bubble fully pop, even if we are past peak misandry? Unfortunately, not fully. The reason for this is that 10 years ago, it was inconceivable that we would not have another recession within the next 10 years, as the next recession will surely destroy many types of 'feminism'. The money-printing from the Federal Reserve allowed government spending to continue past a point far greater than old models could have predicted (no one thought we could get to $23 Trillion in a National Debt without a crisis). My co-blogger above favors this money-printing and wrote a whole book about why, but I dislike it, since it enables far more government spending, which of course goes mostly towards women, particularly women using the money to create 'feminist' outcomes for themselves that could not exist without government spending. So a recession is the necessary trigger for a full pop. The question is, how long can printing stave one off?"
    Imran Kahn (2020)

  3. On notera que le favori François Fillon s'était fait descendre par la Presse et la Justice dès qu'il a critiqué les Frères Musulmans. Pour rappel les positionnements des candidats en 2012 et 2017 étaient : center 

  4. Traduction depuis :

    "12.b Women are not immoral. They are simply hardwired to side with whoever is winning, as this evolutionary trait helped women survive in times of conflict, and thus evolved for good reason. Keep this in mind in order to be on the right side of this unstoppable force, rather than on the wrong side. Don't argue against this, just adapt to it while other men remain clueless and bear the costs."
    Imran Kahn (2020)

  5. Eddad Aber : Erdogan est-il en train de déclencher un nouveau conflit cataclysmique au Moyen-Orient ?

    "Selon de multiples sources, le gouvernement Erdogan se préparerait à dépêcher des djihadistes de Syrie du Nord à sa solde, encadrés par des troupes turques, pour se battre aux côtés des djihadistes libyens contre « l’Armée Nationale Libyenne » sous le contrôle du maréchal Haftar, soutenu par l’Égypte, l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis."

©Philippe Gouillou - Mercredi 1er janvier 2020


Sélection Nouveautés

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2018) : "Prédictions 2020". Evoweb. Mercredi 1er janvier 2020. http://www.evoweb.net/blog2/20200101-predictions.htm
[Prédictions 2020](http://www.evoweb.net/blog2/20200101-predictions.htm "Evoweb : Prédictions 2020 (Mercredi 1er janvier 2020)"). Gouillou, Philippe. *Evoweb*. Mercredi 1er janvier 2020