^

Communication de crise (update)

Philippe Gouillou - Mercredi 8 août 2018

Tags : HBD - Politique

Les nouvelles techniques de communication pour vous sortir à coup sûr d'une situation difficile.


Pasqua

Dès 2003, Pourquoi les femmes des riches sont belles avait cité les quatre règles d'une défense efficace en situation de crise :

  1. Toujours nier
  2. Ne jamais avouer
  3. Ne pas laisser de trace
  4. En cas de flagrant délit, dire que c'était la première fois

Depuis, le métier s'est professionalisé et les armes ont évolué : les communicants disposent maintenant d'autres techniques encore plus efficaces pour se sortir avec brio d'un mauvais pas, et la lecture de la presse montre qu'ils savent les utiliser avec succès.

Heureusement, elles peuvent s'apprendre en deux minutes. Il faut (et il suffit de) :

  1. Montrer sa conformité
    1. Technique du Robinet d'eau tiède
    2. Rebellitude
    3. Oxymore
    4. Signalement de vertu
  2. Montrer sa dominance
    1. Contrôler le timing
    2. Le recadrage et l'Homme de Paille (Strawman)
    3. Ajouter l'injure à la blessure
    4. Technique palestinienne
    5. Le coeur de vos préoccupations
  3. Si tout a échoué

Nul doute qu'en suivant précisément ces quelques règles simples, vous saurez employer les éléments de langage appropriés, et ainsi vous sortir d'un mauvais pas, affirmer votre position, et augmenter la confiance de vos clients et/ou électeurs bernés.

1. Montrer sa conformité

La tendance à la conformité est une des forces les plus puissantes de la psychologie humaine, qui explique aussi bien la mode que certains génocides (voir Lettre Neuromonaco 51), pourquoi ne pas l'exploiter avantage ?

En montrant votre conformité vous créez de la confiance et de la connivence : vous permettez l'éclosion d'un lien privilégié avec votre auditoire.

1.1 Technique du Robinet d'eau tiède

La première technique de communication moderne, la plus à employer et la plus employée, est celle du Robinet d'eau tiède : elle consiste à dire exactement la même chose que tous les autres.

Par exemple, si vous êtes un hôtel, affirmez être idéalement placé, si vous vendez des vestes, dites qu'elles vont avec tout, etc., etc.

Cette technique avait été présentée Lettre Neuromonaco 10.

1.2 Rebellitude

La Rebellitude est la version haut de gamme de la précédente : elle consiste à appliquer la Technique du Robinet d'eau tiède tout en niant votre conformité (en affirmant être novateur, contre le système, etc.).

Si vous l'utilisez efficacement, vos auditeurs se sentiront flattés de comprendre, et déjà connaître, quelque chose de nouveau.

Cette technique avait été présentée Lettre Neuromonaco 24.

1.3 Oxymore

Une autre façon de montrer votre conformité à tous est de dire tout et son contraire en même temps.

Cette technique, généralement utilisée par les politiciens en campagne, peut avoir des effets majeurs qui durent : on parle encore de développement durable, oxymore utilisé par Maurice Strong en 1972 pour justifier la demande de transfert d'argent des pays libres vers les pays non libres.

1.4 Signalement de vertu

Bien sûr, toutes ces techniques doivent être accompagnées d'une campagne intensive de "Signalement de vertu" : il vous faut aller dans la surenchère de critique morale des autres, de sorte à vous affirmer comme un pur, un digne représentant du Camp du Bien.

2. Montrer sa dominance

En situation de crise, les techniques basées sur la conformité doivent être employées mais ne sont pas toujours suffisantes. Maintenant que vous avez la confiance de votre auditoire, que vous avez su créer du lien, il vous faut vous placer en position inattaquable, c’est-à-dire dominante.

La dominance est l'autre facteur psychologique le plus influent : même si la société occidentale s'est beaucoup applatie et qu'il y existe de multiples hiérarchies, elle y est toujours à la base des relations humaines et la société française s'africanise à vitesse accélérée, y compris au plus haut niveau de l'Etat comme l'a dévoilé l'Affaire Benalla1.

Le meilleur moyen d'affirmer sa dominance est de ne pas suivre les règles et s'en sortir. Si vous êtes accusés (ou risquez de l'être), vous avez déjà rempli la première condition, il ne vous reste plus qu'à vous appuyer dessus pour remporter la victoire.

2.1 Contrôler le timing

Le dominant n'est pas celui à qui il n'arrive jamais rien de négatif, mais celui qui conserve l'apparence de contrôle sur les événements même quand ils lui sont défavorables : il réagit de manière appropriée et ses actions semblent avoir un effet allant dans le bon sens (pour lui).

Pour y parvenir, le plus important est de contrôler le timing : le pire qui pourrait vous arriver serait d'être fillonisé par la presse, c’est-à-dire que l'accumulation des "révélations" (vraies ou fausses, nouvelles ou non...) jour après jour fasse croire que vous avez perdu le contrôle.

La meilleure option pour cela est généralement de ne pas réagir à chaud, d'attendre un peu pour imposer un recadrage (voir ci-après).

2.2 Le recadrage et l'Homme de Paille (Strawman)

Il vous faut tout d'abord imposer le cadre des débats, ce qui peut être obtenu facilement en faisant dire à vos adversaires ce qu'ils n'ont pas dit (ie : en répondant à un "homme de paille").

Cette technique est généralisée dans les milieux politiques et médiatiques. L'Affaire Benalla en a donné un exemple clair : quand les Français étaient écoeurés par ce qu'elle dévoilait sur la dérive du sommet de l'Etat, la communication du Gouvernement n'a répondu qu'au déclencheur anecdotique qui avait permis de la découvrir, c’est-à-dire au petit tabassage de manifestants par quelqu'un qui n'en avait pas le droit, sans jamais aborder le fond du problème. Ce recadrage après coup (il y a eu un délai de silence pour contrôler le timing) a semble-t-il réussi auprès des fidèles.

2.3 Ajouter l'injure à la blessure

Il ne vous suffit pas de répondre aux accusations recadrées à votre avantage, pour montrer votre dominance il vous faut aller dans la surenchère et pour cela ajouter l'injure à la blessure,

Un exemple en a été donné le 25 juillet 2018 par Gérard Darmanin sur BFM TV où il a affirmé à Apolline de Malherbe qui l'interrogeait sur les non-conséquences de la "trahison" du Président Macron par son employé Benalla : "Vous n'avez manifestement pas la même hauteur d'âme que le président de la république qui est donc capable de pardonner"

Autre exemple récent : le Gouvernement affirme que la limitation de vitesse à 80 km/h va sauver des vies quand tout le monde sait que la seule étude effectuée n'était ni valide ni concluante et, malgré tous les efforts faits pour qu'elle aille dans le bon sens (dont l'amélioration des routes testées), n'avait réussi à montrer qu'une tendance à l'augmentation du nombre d'accidents. Le but de ce mensonge visible n'est pas de faire accepter la limitation de vitesse (le Gouvernement a tout intérêt à ce que les automobilistes ne la respectent pas et que le nombre d'accidents augmente2), mais bien de montrer par l'insulte à l'intelligence la supériorité du Gouvernement sur le bas-peuple.

Remarque : utilisé dans ce but le mensonge peut être négatif (nier une évidence) ou positif (affirmer une fausseté) mais il doit toujours être absolu : le message doit être l'exact négatif de la réalité.

2.4 Technique palestinienne

Si vous en avez encore le temps, c’est-à-dire si l'affaire qui vous accable n'est pas encore sortie dans la presse, un mensonge préemptif offre un excellent moyen de vous protéger.

L'utiliser est facile : Accusez les autres exactement de ce que vous avez fait.

Quand votre affaire sortira, la population en comprendra qu'il y a une sorte d'équilibre, que vous n'êtes pas le seul, et que la nouvelle n'offre pas de nouveauté et peut donc être oubliée.

C'est la méthode utilisée par le Hamas et le Fatah : elle offre alors l'avantage supplémentaire d'aider les journalistes dans leur propagande jihadiste.

En politique, elle est utilisée en mode continu par le clan Clinton aux US, qui accuse Trump de fraude électorale, de collusion avec la Russie, etc., etc., toutes choses dont on apprend après coup que c'étaient justement les Démocrates qui en étaient coupables ... mais déjà une nouvelle accusation est lancée...

2.5 Le coeur de vos préoccupations

Si au contraire l'affaire est déjà connue, que votre infâmie occupe déjà les unes de tous les journaux, alors la technique palestinienne pourrait se retourner contre vous.

Mais dans ce cas aussi une méthode simple vous sauvera : dites juste que ce dont vous êtes accusé est fondamental pour vous.

L'application est extrêmement simple. Votre entreprise est accusée de manquements à l'hygiène ? Dites simplement que celle-ci est au coeur de vos préoccupations. Vous êtes accusés de vol ? Dites que l'honnêteté fait partie de votre ADN. Etc., etc.

Cette méthode vous permettra de vous associer à des valeurs bien perçues par la population même si (et surtout quand) vous ne les suivez pas.

3. Si tout a échoué

Si aucune des techniques évoquées ne vous a permis de vous en sortir, il vous reste un Joker, une carte tellement puissante qu'elle obligera vos adversaires au silence, et vous positionnera sur un piedestal inattaquable d'où vous pourrez condamner moralement les autres.

Elle est très facile à utiliser : il suffit de crier à la discrimination et d'affirmer que les attaques contre vous ne sont dues qu'à votre identité. Hurlez au Racisme / Sexisme / Transphobie / Homophobie / Islamophobie / etc. : **vous n'êtes pas coupable d'un acte délictueux mais victime du racisme-sexisme-islamophobie-etc. systémique de la culture dominante patriarcale d'exclusion imposée par l'Homme Blanc.***

Bien sûr cette carte n'est pas utilisable si vous êtes un Homme Blanc Cisgenre Hétérosexuel Non-Musulman de Nationalité Française, mais dans ce cas vous étiez déjà condamné.

Liens

Notes


  1. Voir : L’affaire Benalla (Lahcène Benahlia) secoue la République

  2. Pour justifier et financer la multiplication des radars dont le but premier est d'imposer un contrôle permanent de la population : les radars sont les "Télécrans" de 1984 (Georges Orwell) comme expliqué à France : Les radars de Big Brother 


Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2018) : "Communication de crise (update)". Evoweb. Mercredi 8 août 2018. <http://www.evoweb.net/blog2/20180808-communication-de-crise.htm>
[Communication de crise (update)](http://www.evoweb.net/blog2/20180808-communication-de-crise.htm). Gouillou, Philippe. _Evoweb_. Mercredi 8 août 2018