^

La Chasse aux Blancs (2008-2018)

Philippe Gouillou - Mardi 22 mai 2018

Tags : HBD - Politique

Antiracisme : presque 10 ans après, le retour de l'idée d'un nuancier des couleurs de peau pour discriminer contre les hommes blancs.


Antiracisme

Dans un nouvel article publié dans Valeurs Actuelles, Didier Maïsto, président de Fiducial Médias et de Sud Radio, critique la feuille de route donnée à SFR par le CSA pour son rachat de la Chaîne 23. Il s'agit en effet d'une institutionnalisation d'un racisme d'Etat : le racisme anti-blancs.

Il y remarque notamment :

"10 % de la population d’Île-de-France qui “se perçoit comme blanche” et de confession juive (soit environ 50 000 personnes) a déjà dû déménager parce qu’elle ne se sentait plus en sécurité dans certains quartiers dits “sensibles” et parce que ses enfants ne pouvaient plus aller à l’école publique sans se faire insulter, harceler et tabasser. Oui, c’est bien « une épuration ethnique à bas bruit au pays d’Émile Zola et de Clemenceau » à laquelle nous assistons.

Mais pour le CSA, c’est bien la couleur de peau qui est la source de tous les maux et l’on attend désormais la parution au Journal officiel du fameux nuancier à partir duquel une personne se perçoit comme “blanche ou non blanche” : appelons cela la ligne de partage des peaux. On pourrait également créer une nouvelle autorité administrative indépendante, comme la France en a le secret, qui pourrait s’intituler Haut-Commissariat des couleurs de peau — HCCP en abrégé. Cette autorité serait chargée, outre la censure a priori, de la vérification a posteriori, chez chaque utilisateur, du réglage de la couleur des écrans — téléviseurs, Smartphone, tablettes, ordinateurs."

C'est le retour d'une idée que j'avais déjà traitée il y a presque 10 ans dans trois posts publiés sur ce site. A l'époque le Président était Sarkozy, et son "Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances", Yazid Sabeg, promouvait un "Sang Neuf" pour la France1. Maintenant, les appels à l'exclusion des blancs se cachent moins, ils ne viennent plus d'un éphémère chargé de mission, mais bien d'un organisme étatique.

Voici donc ces trois posts2 :

Sommaire

22 Décembre 08 : Eugénisme : Proposition pour une mesure scientifique de la diversité

Nicolas Sarkozy a été très clair : le métissage est obligatoire, et si les Français ne s'y soumettent pas, alors l'Etat interviendra lourdement : les blancs doivent disparaître[1]. Pour commencer, des droits étendus vont être accordés à la HALDE qui pourra "intervenir de manière inopinée" dans les entreprises : si celles-ci ne montrent pas assez de "diversité" elles pourront être directement condamnées. Ensuite, d'autres mesures sont prévues, même si la menace, puissante, n'a pas été précisée par notre Président. Mais une question se pose déjà : comment mesurer la diversité ?

Le problème est bien sûr que la Constitution Française et la Déclaration (Universelle ou non) des Droits de l'Homme n'autorisent pas la stricte reconnaissance de la supériorité des personnes "diverses" sur les autres, et qu'en conséquence les statistiques ethniques et religieuses sont interdites. Comment, dans ces conditions, la HALDE pourra-t-elle exécuter son magistère contraignant ? Comment le gouvernement pourra-t-il vérifier que les blondes n'épousent pas des Européens ? Comment le gouvernement pourra-t-il s'assurer que les Hommes Blancs de Nationalité Française n'ont pas d'enfants ? Sans un moyen scientifique reconnu par tous, aucune "Action Positive" ne pourra être contrôlée, avec le risque que l'objectif ne soit pas atteint. Comment faire ? Heureusement : j'ai la solution scientifique à proposer !

L'idée est simple : ce qu'il faut c'est une référence commune, sur un critère reconnu par tous. Celui-ci est connu : il suffit de regarder toutes les publicités et même de se référer directement à la HALDE qui emploie le terme "non-blancs" pour savoir que c'est la couleur de peau. Dès lors, grâce à la technologie moderne, tout devient beaucoup plus facile :

  1. Il faut tout d'abord créer un étalon, une mire de référence, la voici : 
    Mire pour un label diversité scientifique

  2. Il faut ensuite prendre en photo tous les membres d'une entreprise, ou d'une famille, et utiliser un logiciel de morphing (il en existe plein de gratuits sur tous les systèmes d'exploitation) pour obtenir une couleur de peau moyenne[2]

  3. La comparaison de la couleur obtenue avec la mire permet une quantification que l'on peut dès lors qualifier : 

    • 0 à 4 : Raciste (à condamner)
    • 8 à 10+ : Métis (à récompenser)
    • 5 à 7 : Intermédiaire (à rééduquer) 

Dès lors, bien sûr, toutes les options politiques sont envisageables.

Quelques remarques pour compléter :

  • Les habitants des pays Africains et des autres régions du monde (Moyen-Orient, Brésil, etc.) où la dominance sociale apparaît très liée à la blancheur de la peau pourront tout simplement utiliser la même mire dans l'autre sens

  • Il n'est pas 100% certain que la mire suffise à mettre à l'abri de la HALDE les recruteurs. Pour bénéficier d'une telle sécurité contactez-moi : je pourrai vous aider à sous-traiter à l'étranger avec la garantie contractuelle qu'aucun Français ne sera embauché. Aucune autre solution ne vous garantit un tel niveau de sécurité ! (sinon vous pouvez aussi vous assurer[3])

©Philippe Gouillou

Notes : 

  1. Extraits de l'intervention de Nicolas Sarkozy :

  2. Bien évidemment, éviter les périodes de vacances au soleil ou à la neige...

  3. Garantie Totale Employeur

25 Janvier 09 : Lettre de candidature auprès de Monsieur Yazid Sabeg, commissaire à la diversité et à l'égalité des chances

Monsieur le Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances,

C'est avec énormément d'intérêt que j'ai pris connaissance de votre idée[1] d'utiliser les photos pour mesurer la diversité au sein des entreprises et administrations françaises : j'avais en effet moi-même émis une proposition identique juste un mois auparavant[2].

Une telle unicité de point de vue sur un thème aussi essentiel que La diversité est l'assurance d'une collaboration efficace. Ensemble, nous pourrons créer la France de demain, lutter contre les corporatismes ataviques des Blancs pour au contraire leur imposer une nouvelle relation à l'Autre, fondée sur le Respect ; ensemble nous pourrons refonder une nouvelle République unie dans La diversité !

Pour appuyer ma candidature j'ai de nombreux arguments, et vous remarquerez notamment que mon engagement en faveur de la diversité est quotidien :

  • Dès 2002, très en avance sur les obligations de métissage bientôt en vigueur, j'épousais une Arabe[3] ;

  • Dès 2004 je défendais des mesures spéciales en faveur d'une minorité, liée à La diversité, fortement opprimée[4] ;

  • Tout mon entourage est engagé sexuellement dans ce combat en faveur de la diversité avec dans ma famille très proche des origines entre autres Sud-Américaines, Chinoises, Turques et Nord Africaines ;

C'est cette expérience qui me permettra de vous aider efficacement dans votre action, et les tâches sont immenses :

  • Lutter contre les groupes d'extrême-droite fasciste qui dénieraient au Gouvernement sa sagesse à décider pour eux ;

  • Participer à la lutte active contre les criantes différences de QI entre les différentes régions du monde[5] ;

  • Appliquer véritablement en France les décisions de la Cour des Droits de l'Homme de l'ONU, notamment sur la liberté religieuse et interdire toute propagande néfaste[6] ;

  • Mettre en place, dès la crèche, des formations à La diversité afin de former solidement les goûts des futures femmes ;

  • Vérifier quotidiennement que les recrutements aux postes à haut salaire respectent l'obligation de diversité en se traduisant positivement sur la grille que je propose[1] ;

  • Convaincre les hommes de suivre l'exemple des femmes sur l'Ouverture à l'Autre[7] ;

  • Lancer une immense campagne pour changer l'image des illettrés formés par l'Education Nationale ;

  • Etc., etc.

J'espère que tous ces arguments vous convaincront de passer outre ma condition d'homme blanc de nationalité française et nous permettront de lutter ensemble pour l'uniformisation de la couleur de la France à celle de La diversité.

Dans l'attente de vous lire, veuillez agréer, Monsieur le Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, l'expression de mes sentiments distingués.

©Philippe Gouillou

Notes : 

  1. Le Figaro (22 janvier 2009) : "Yazid Sabeg veut plus d'élus issus de la diversité" par Cécilia Gabizon

  2. Evoweb (22 Décembre 2008) : Eugénisme : Proposition pour une mesure scientifique de la diversité

  3. Evoweb (05 février 2004) : "Mariage politiquement correct"

  4. Evoweb (21 janvier 2004) : "Pour une discrimination positive en faveur d'une "minorité" opprimée : les bas QI"

  5. Douance (2 décembre 2005) : "Tableau de statistiques sur le QI"

  6. Evoweb (26 juillet 2004) : "Vocabulaire : Productophobie"

  7. Chez XYR (11 janvier 2009) : "Ce que veulent les femmes"

31 Janvier 09 : Un Sang Neuf pour la France (du mauvais coté du génocide)

Je n'ai pas encore envoyé ma candidature à Yazid Sabeg : il faut que je fasse un test génétique avant, c'est ma dernière chance.

En effet, en cherchant où l'envoyer je suis tombé sur le site du "Manifeste pour l'égalité réelle. Oui, nous pouvons." de Yazid Sabeg, et son URL est très précise : France SANG NEUF.org. Est-ce qu'un Breton est un "Sang Neuf" pour la France ? Non, bien sûr, il n'est même pas besoin de se plonger dans l'histoire de l'annexion et ses failles juridiques pour le comprendre : la Bretagne est géographiquement en Europe et les Européens ne font pas partie de la diversité.

Me voilà donc du mauvais coté du génocide, appelé à disparaître pour laisser la place à ceux qui sont le "Sang Neuf", et je commence à paniquer. Déjà que j'avais peur d'être égorgé par un Musulman, voilà qu'un très proche du Président de la République Française, nommé par ce dernier à un poste de pouvoir, affiche clairement que les Français nés en France sont génétiquement des tares pour la France : comment puis-je m'en sortir ?

Je vais faire un test génétique : qui sait, avec un peu de chance, peut-être que mes origines sont plus complexes que je ne le crois, on a la tradition du mélange dans la famille, peut-être que c'était déjà le cas chez mes ancêtres, peut-être un d'entre eux n'était pas blanc, peut-être venait-il d'un endroit à la mode, peut-être moi aussi je suis, au moins partiellement, un "Sang Neuf" pour la France, et alors peut-être aurai-je le droit de survivre. 

©Philippe Gouillou

Liens

Notes


  1. C'est le même qui avait voulu imposer le CV anonyme, idée qui avait été médiatiquement oubliée quand les premiers essais ont montré qu'il entraînait moins d'embauches de ceux qu'il devait privilégier. 


Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2018) : "La Chasse aux Blancs (2008-2018)". Evoweb. Mardi 22 mai 2018. <http://www.evoweb.net/blog2/20180522-antiracisme.htm>
[La Chasse aux Blancs (2008-2018)](http://www.evoweb.net/blog2/20180522-antiracisme.htm). Gouillou, Philippe. _Evoweb_. Mardi 22 mai 2018